BÉNIN / TOGO 2011

Cinquième voyage sur le continent Africain
 
Notre premier hébergement Cadiam centre d'accueil religieux

Le quotidien de Cotonou

Déplacement en zim

Interdiction de se baigner mer beaucoup trop dangereuse , les fonds sont mouvants et les vagues sont très fortes

Départ de Cotonou en taxi brousse pour Ouida 40km

Visite du musée historique retraçant l'histoire de l'esclavage

 Explication des rituels assurés par les familles adorant le dieu python

Délicieux repas crevettes à l'avocat et à l'ail

Nous empruntons volontairement la route des esclaves à pied piste qui relie la ville à la mer 8 km sous un soleil de plomb

Mémorial qui ne peut laisser indifférent

Diner et nuit à l'auberge Escale Des Arts

Départ de Ouidah direction via Comé à Abomey  en taxi brousse

 Fin du trajet en zim pour rejoindre l'hotel restaurant à la lune chez Monique

De superbes statues géantes ornent le parc tropical

Départ d'Abomey pour la destination de Natitingou en bus

Nous avons fait 510 km et traversé les villages suivants Bohicon, Dan,Dassa  Zoumé, Savé ,Tchaourou, Béterou,Djougou.

Nuit à  l'auberge le vieux cavalier ambiance routarde garantie, nous rencontrons notre chauffeur guide pour l'organisation de la visite des deux jours du parc Pendjari 

PendJari

Magnifique spectacle spontané

Rien de telle qu' un point d'eau pour surprendre les animaux

Arrivée au parc de la PendJari après deux heures de piste ce parc couvre une superficie de 275000 ha c'est l'une des plus belle réserve de l'Afrique de l'ouest estimé à 45000 mammifères

Première rencontre

Nous rentrons à l' hôtel Tata Somba dans le parc avec des souvenirs plein la tête , mais nous n'avons toujours pas vu le roi des animaux

La femelle rejoint le mâle

Cela dépasse nos espérances à quelques dizaines de mètres de nous

Surprise il est la , nous sommes comblé après deux jours de recherche

Halte au chute de Tanongou puis direction l'hôtel Baobab à Tanguieta 

Tanguieta

Transport de charbons de bois très local 

Peuple de l'Atacora 

Arrêt sur un joli marché coloré  

Arrivé à l'hôtel Baobab

Départ de Natitingou direction Djougou

Le feu sèche la charpente et éloigne les insectes

Noix de cajou

Étalage de mangues

Visite du premier village Jaguay dans la région de Somba

Les cases appelées Tata sont des maisons fortifiées toujours orientées au soleil

Visite d'un deuxième village Houaba

Le grenier est un élément primordial pour la conservation du mil

Koutammakou pays des Batammariba " Ceux qui façonnent la terre " 

A la limite de la frontière Béninoise

Distance parcourue depuis Cotonou

Bureau pour l'obtention des visas

Changement de véhicule pour la continuité du voyage
Direction Kara 428 km de Lomé troisième ville du Togo
 
Premier village Togolais Pita , Tcharé blotti dans une jolie vallée des Monts Kabyés
Diner et nuit à l'Hôtel de Kara
 

Départ de Kara en taxi brousse pour Kpalimé

Faille d'Aledjo à Kandé

Cette route est particulièrement dangereuse ,nous devons continuer la route à pied pour contourner la route barrée

Diner et nuit à l'Auberge chez Nono
 

Première crevaison depuis le début de notre voyage à Djamipé

Départ et visite de Kpalimé avec un nouveau véhicule qui nous accompagnera à la fin de notre périple

Tatouage local

Trek en pleine nature, nous traversons les plantations de cacao, de café, sous une chaleur accablante

Découverte d'une cascade 
 
Visite du village de Kouna- Konda puis rafraichissement et déjeuner à l'auberge papillon tenu par le propriétaire appelé 
" Prospère Papillon" collectionneur de papillons Togolais il fait de la peinture végétale et obtient des couleurs avec l'écorce de certains arbres

Visite de Lomé et de son curieux marché aux fétiches

Arrivée à l'hôtel Lion à Grand Popo

Hôtel et restaurant Lion à grand Popo , décor entièrement dédié à son idole, la soirée fut très animée, très bonne adresse
recommandé par le guide du routard
Dernier étape à Ouidah avant de reprendre l'avion à Cotonou , c'est un voyage que nous conseillons ces deux pays sont très sécurisant et la population du Bénin et du Togo sont très attachantes et ne stress pas le touriste il est très facile de s' y déplacer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *