La Bolivie en liberté 2018

PASSAGE EN BOLIVIE

Après avoir passé la frontière ou nous sommes resté une bonne heure ,nous devions passé à la migration, la douane d’Argentine qui ne voulait pas reconnaître notre laissé passé pour la voiture , et ensuite la douane Bolivienne qui donnera finalement son accord , on se dirige vers la ville de Tupiza ou nous passerons une nuit à l’hotel. 

Circuit par piste au départ de  Tupiza sans GPS , qui nous vaudra de grosse frayeur pour des novices comme nous, notre direction étant Uyuni pour aller visiter les Salars, on souhaite reprendre une route goudronnée mais elle est fermé pour construction , on reprend la piste , pluie, soleil et neige fondu avec un moteur qui se plaint de l’altitude aux environs de 4000 mètres, on se sent perdu mais deux camionneurs nous ont remis  sur la bonne piste pour arriver à Atocha puis très belle route goudronnée pour arriver à Uyuni.

On admire les paysages de roche rouge parsemé de cactus, c’est un décor de FarWest .

LOS SALARES

Les conditions ici y sont réunies pour engendrer ce phénomène géologique.Les hautes montagnes captent les pluies , une forte activité volcanique charge en minéraux , ces eaux de ruissellement et les fais remonté à la surface d’un haut plateau sous forme de lagune, on ajoute une bonne évaporation due à la chaleur tropicale et on obtient un désert de sel, paysage époustouflant.

Nous avons tellement aimé le salar que nous avons décidé de retourner accompagné d’un guide pour visiter l’ile de Incahuasi c’est un morceau de rocher planté au milieu du salar orné de cactus .

Aux alentours de 18h quand le soleil descend , c’est un spectacle magique qui s’offre à nos yeux une multitude de couleurs qui se reflètent dans le salar.

Sur la Route entre Uyuni et Sucré

Nous avons parcouru environ 330 km sur cette route entre ces deux villes en franchissant un col à 4067 mètres non sans crainte car notre mobil car supporte mal l’altitude au delà de 3500 mètres grosse fumée noir dans le rétro et c’est passé Ouf, cette portion de route est magnifique il faut toutefois faire attention au Lama qui traverse la route .

Bergère avec son troupeau de moutons

Le Col

Pour arriver à la ville de Potosi nous devons passer un col à 4067 mètres , ensuite bien avant d’arriver à Sucré nous descendons et remontons , le moteur du 4X4 dégage une  fumée  noir je pense que nous ne sommes pas loin de la saturation mais cela passe.

Le terrain de camping chez Alberto à Sucré

Avant d’arriver à Sucré avec l’application iOverlander nous avions remarqué qu’il existait en plein centre ville un tout petit camping de cinq places chez Alberto , nous avons décidé de tenter notre chance malgré le nombre limité , et par chance il restait une seul place , dont deux couples de Français qui voyagent depuis plus d’une année avec leurs enfants, super récompense après toute cette route , dans ce genre de voyage un petit rien peut nous comblé . 

La jolie ville de Sucré

Sucré capitale de la Bolivie la ville blanche ,perché à 2810 mètres d'altitude

Sucré est la capitale de la Bolivie perché à 2780 mètres d’altitude ,province de Oropeza avec une population de 300 000 habitants , c’est un endroit ou il fait bon flâner notamment sur la plaza 25 de Mayo . 

La plaza de 25 Mayo

Le marché couvert est rempli de couleurs et de saveurs de tout genre , dans une ambiance bon enfant , il existe également dans le centre de Sucré beaucoup de cours intérieurs plus jolies les une que les autres.

Notre périple en Bolivie se termine nous avons énormément apprécié la population par sa gentillesse et sa courtoisie.

 

Nous repartons vers l’Argentine , pour  nous diriger vers la Patagonie.

 

10 commentaires sur “La Bolivie en liberté 2018

  1. Salut les Aventuriers,je vous suis depuis votre départ et je vois que mis à part quelques petits incidents mineurs tout ce passe à merveille (ce ne serai pas marrant s’il ne se passais rien, non plus … ). Que de jolis paysages,plein de belles rencontres, l’aventure quoi !!!! Ça donne vraiment envie de tout laisser et partir . Continuez comme ça a nous faire RÊVER…… Gros bisous. Yannick

    1. Merci Yannick super sympa ton commentaire, oui c super comme tu dit on va de découverte en découverte un autre monde gros bisous de nous deux .

  2. Ah … les jeunes !!! que c’est fantastique ce que vous vivez ! nous pensions encore à vous et en parlions avec des amis du CAP ! ah du Cap d’Agde , et puis il y a quelques jours en arrière, j’ai cru (bien que sachant par Face de Bouc ! )que vous étiez loin; sur le parking de notre Super Marché U il y avait le même véhicule immatriculé en Suisse, mais avec 2 vélos pliants à l’arrière … quoique pourquoi pas !? mais à pédale sans moteur … bon aller,gros bisous et bon voyage encore et encore , nous vous suivrons en ORDI !

  3. Que de belles photos. La femme inca me fait penser aux vignettes de Tintin quand il se balade en Amérique du sud. Tintin et les Picaros ou l’Oreille cassée. Je ne sais plus trop…
    Bisous et bon voyage
    Gigi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *